PROJET D’ÉQUIPEMENT D’UNE ZONE AGRICOLE

Projet d’équipement d’une zone agricole pour les groupements maraichers péri-urbains de Labé

Réalisé grâce au financement de la Ville de Lancy et La Fondation Gertrude Hirzel

  • L’approche participative basée sur une stratégie de : « faire- faire » a été adoptée. Le projet s’est solidement appuyé sur les structures locales (service agricole) et les conseils de quartier pour pénétrer le milieu et scruter le système de production actuel, en se fondant sur l’expérience de réussite et d’échecs des projets de gestion des ressources naturelles antérieurs.
  • La réalisation de ce type de projet a permis de se rendre compte de la nécessité de s’inscrire dans les systèmes de production actuels des zones d’intervention.
  • Un tel projet peut encourager les femmes à se regrouper en associations pour changer la vie de la communauté et freiner l’exode rural des jeunes.
  • Un énorme acquis pour l’environnement et la sécurité alimentaire, car le nomadisme agricole s’en trouvera freiné puisque chaque famille avait l’habitude de travailler sur un  petit lopin de terre qu’elle abandonnait pour aller ailleurs la saison suivante.
  • Le jardin potager est une exploitation agro forestière qui intègre l’agriculture et la foresterie en symbiose. C’est donc un puissant outil qui leur permet de mieux ajuster le mode vie des démunis aux conditions qu’imposent les changements climatiques.

Au terme de l’exécution des différentes activités programmées du projet, et malgré l’atteinte partielle de trois (3) objectifs secondaires, nous estimons que le projet est un succès, réalisé dans les limites des moyens financiers obtenus et suivant le chronogramme établi. Les objectifs généraux ont été largement atteints, de notre point de vue, de développer des actions d’appui à l’endroit des femmes en vue de leur autonomisation en tant que groupe vulnérable et les conditions d’augmenter sur le marché des produits maraîchers et la diversification alimentaire.

Solidarité Suisse – Guinée (SSG) et les groupements féminins de BOLEA et LELLA réitèrent leur reconnaissance à la Ville de LANCY et à la Fondation GERTRUDE HIRZEL, à travers leurs conseils d’administration, pour leur appui financier à la réalisation de ce projet dans la commune urbaine de Labé. Elles se permettront de venir à nouveau les solliciter pour la réalisation de la suite de ce programme, en faveur des groupements feminins de BOLEA et LELLA et leurs familles par la réalisation des trois (3) puits maraîchers, la sécurisation du second périmètre maraîcher et des actions d’appui sur la sécurité alimentaire, l’amélioration de l’état nutritionnel et sanitaire des ménages, le taux de scolarisation des enfants.