Parrainage de la scolarité de Mariama Zouali

Mariama Zouali vivait à Garaya village, dans Dalaba avec ses parents. Les parents de Dioualy sont des pauvres villageois, qui vivent de l’agriculture de subsistance, ils n’ont pas de moyens pour amener Mariama Ziouali à l’école nous disent-ils. En Guinée les villageois pratique une agriculture archaique, les terres sont peu rentables, les familles ont faims et vivent grace à la vente de leur maigres récoltes au marché hebdomadaire.

Son frère fréquente l’école mais étant une fille, ses parents ont préféré l’amener en éducation elle, chez une dame à Labé. La femme lui faisait faire toutes les tâches ménagères sans jamais penser mettre Mariama Ziouali à l’école. Pire, elle la maltraitait à tout moment. En visite à Labé, Binta a rencontré Mariama qui lui a confié son histoire. Elle a contacté ses parents qui lui ont demandé son aide pour inscrire Mariama à l’école. Elle a passé quelques mois chez Binta, à Conakry.

De concert avec ses parents, nous avons souhaité qu’elle retourne à Dalaba pour y aller à l’école à la rentrée prochaine de janvier 2015 (écoles fermées en 2014 pour cause d’Ebola). Elle y vit maintenant chez la tutrice d’Asma.

Les frais d’écolage se montent à 100 euros par semestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *