Insertion socioéconomique des enfants handicapés et ou orphelins victimes d’abandon, dans une vie de famille. République de Guinée (Conakry), Région de la Moyenne Guinée, Ville de Labé

L’AFAEDG se propose d’apporter une aide aux enfants handicapés et victimes d’abandon en Moyenne Guinée. Elle a implanté un centre d’accueil et de loisirs pour les enfants vulnérables et victimes d’abandon dans le quartier de Safatou, Commune urbaine de Labé.

Les efforts seront orientés vers le tuteurage des enfants, leur éducation et scolarisation, soit dans le centre, soit dans les écoles publiques qui s’avèrent être la meilleure place pour intégrer de manière efficace et durable ces enfants.

Les objectifs spécifiques de ce projet sont :

  • A moyen terme : l’insertion des enfants dans un centre d’éducation et de loisirs pour leur permettre de jouer un rôle vital dans le développement du pays
  • A long terme : la garantie d’un accès à l’éducation scolaire des enfants ainsi récupérés, dans les formations scolaires de l’enseignement public.

Le programme se déroulera dans la Commune urbaine de Labé, Préfecture de Labé, Région Administrative de Labé. Deux domaines seront abordés : le domaine de l’éducation et la scolarisation des enfants victimes d’abandon et le domaine de la protection sociale des enfants (accès aux soins de santé primaire et vulgarisation de la convention pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des enfants).

L’idée du projet est parti du constat qu’au courant de l’année 2014, en Guinée, la fièvre hémorragique à virus Ebola a entrainée beaucoup de victimes (plusieurs milliers de décès). Les enfants ont été les plus touchés par l’épidémie pour avoir perdu subitement un ou leurs deux parents. Leurs familles d’origine victimes de la stigmatisation se trouvent démunies et sans ressources dans le contexte social actuellement très difficile.

L’AFAEDG, s’est engagée à l’élaboration d’un programme d’insertion afin de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des enfants déshérités dans la Région Administrative de Labé.

Le projet débutera par une prise de contact avec les autorités, les élus locaux, les sages, les religieux et autres leaders, pour leur adhésion au programme de protection des enfants victimes d’abandon ; puis par la mise en œuvre de campagnes de sensibilisation auprès des ménages, pour l’appropriation et l’application des droits fondamentaux de la personne humaine, et enfin l’identification des enfants de ménages pauvres, dans les abords des marchés et dans les enceintes des mosquées, pour leur recensement.

A la suite de la construction et de la mise en œuvre du centre d’éducation et de formation des enfants victimes d’abandon, ceux-ci seront intégrés et recevront des soins de santé de qualité, par leur inscription aux mutuelles de santé existantes.

Enfin l’organisation d’actions de plaidoyers auprès du Gouvernement et des institutions internationales en faveur des enfants handicapés et déshérités sera menée pour placer les dizaines d’enfants abandonnés au sein de familles d’accueil.

Les résultats sociaux attendus sont

• l’accueil de 450 enfants handicapés et/ou victimes d’abandon, dans un habitat sain et au bénéfice d’une éducation scolaire durable,

• la mise en œuvre de comités de veille pour l’application des différentes décisions prises concernant la protection des enfants victimes d’abandon,

• la mise en place d’un cadre régional permanent de défenses des intérêts des enfants victimes d’abandon

• l’organisation de causeries éducatives sur les droits des enfants.

De plus 22 femmes victimes d’abandon, 22 leaders religieux, 22 élus locaux et 22 sages, soit un total de 88 personnes représentant les comités de veille sont formés sur le code de l’enfance et le code civil, et 100 messages radio sont régulièrement diffusés dans les radios communautaires et par la radio télévision nationale.

Lire le document « Extension du projet AFAEDG pour 2017 »


Pose de la première pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *