Centre de formation en couture et broderie

Labé, Préfecture de Labé, République de Guinée

L’ONG SFPDD a pour objectifs:

 

 

  • de sensibiliser, communiquer et mobiliser les populations autour de la démocratie et le développement ;
  • de créer des activités génératrices de revenus ;
  • de consolider, vulgariser la démocratie sur l’ensemble du territoire national ;
  • d’assurer la sécurité et l’autosuffisance alimentaires ;
  • d’assurer l’éducation, la formation professionnelle et l’alphabétisation ;
  • d’assurer la santé publique et la planification familiale ;
  • d’assurer la protection de l’environnement.

FADD est membre de la FEGUIREF/PD (Fédération guinéenne des réseaux de femmes pour la paix et le Développement), de RECEFED (Réseau cercle des femmes pour le développement) et de la CADIF – Guinée (Coalition citoyenne pour les alternatives africaines dette et développement et la défense des intérêts fondamentaux de la Guinée). Une trentaine de volontaires (membres et sympathisants) dont des médecins, juristes, sociologues, ingénieurs, couturières, spécialistes en broderie, comptables, etc. s’y côtoient et s’y relèvent chaque jour, dans le seul esprit de partage et de concrétisation des actions de l’ONG sur le terrain.

En République de Guinée les femmes bien que constituant 53% de la population guinéenne ,70% d’entre elles sont sans emploi pour non qualification et se retrouvent par conséquent dans des activités de derniers recours dont le commerce ambulant au cours duquel elles sont sujettes à toutes sortes de violences (viols, flirts etc..). Or, en République de Guinée, les charge

s familiales sont de plus en plus assurées par les femmes dont les conditions de vie se dégradent quotidiennement. Les préjugés socioculturels et religieux font que la femme n’est pas encouragée à poursuivre ses études.

Il a été constaté que bon nombre de filles et femmes de l’intérieur du pays migrent vers la capitale, afin de trouver un meilleur cadre de vie.

Suite au sondage, par rapport à leur insertion sociale, plusieurs ont porté leur choix sur la broderie et la couture. Ce choix tient au fait que les produits de ces deux activités (tenues traditionnelles brodées) sont beaucoup sollicitées à toutes les cérémonies (fêtes, baptêmes, mariages, anniversaires, kermesses scolaires, etc..).

Pour palier à cet exode massif de filles et femmes, et contribuer à l’amélioration de leur condition de vie, l’Ong FADD a initié un projet de création d’un Centre de formation en couture et broderie dans la préfecture de Labé.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pauvreté engagée par le Gouvernement et les institutions nationales et internationales conformément aux Objectifs du Millénium pour le Développement (OMD).

Coût total du financement demandé pour le projet pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2013 : 51.655 euros, répartis comme suit :

a) FADD participerait à tous les volets du budget, sauf pour l’achat des machines de l’atelier, pour un montant de 25.165.000 francs guinéens, soit un montant de 2.720,54 euros.

b) L’ASSG participerait à raison de 406.300.000 francs guinéens, soit 43.924,32 euros.

Les fonds récoltés ne permettent pas à ce jour de couvrir la demande de finamcement telle que demandée par FADD. La somme actuellement disponible est de CHF 6.398,90.

Par contre une action de récolte de machines à coudre parmi nos sympathisants nous permet d’envoyer depuis Genève, à la fin de ce mois de février 2014,  10 machines à coudre électriques et 3 machines artisanales à pédale ainsi qu’un gros groupe électrogène et le matériel pour électrifier l’école.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *