Appui au renforcement des capacités de production de 3 groupements féminins maraîchers de 3 communautés rurales en Moyenne-Guinée

L’Association Solidarité Suisse-Guinée soutient l’ONG CERADE, Centre d’études de recherche d’aides pour le développement, dont les objectifs sont :

  • Le renforcement des capacités des Organisations communes de base (OCB), par l’éducation, la formation, l’appui technique, et l’accompagnement, notamment sur les aspects de la bonne gouvernance, aux réalités économiques, politiques, sociales et culturelles intégrant le genre.
  • Le renforcement des capacités techniques et de production des OCB, dans la paix et la tolérance, l’impulsion à la création de richesses et l’augmentation de revenus dans le pays, par l’appui aux actions de développement des femmes et des jeunes.

Le CERADE base son appui et son accompagnement sur le principe que la participation collaborative des bénéficiaires eux-mêmes (qui sont en priorités les femmes et les jeunes) est une méthode hautement efficace pour leur autopromotion et la résolution de leurs statuts d’exclus et d’oubliés ou de marginalisés.

Au cours des différentes enquêtes en Moyenne-Guinée, l’occasion lui a été donnée de constater que plus de 100’000 femmes adolescentes sont dans un état de pauvreté endémique inquiétant. Ces femmes vivent dans un environnement difficile qui affecte leur physique. Dans cette zone enclavée, fatiguées sous le poids des contingences familiales, poussées par la nécessité de subvenir à leurs besoins primaires, victimes de la dégradation de certaines normes sociales et morales, ces femmes forment une nouvelle classe précarisée, sans espoir et sans avenir.

Concrètement, le projet consistera à la réalisation de 3 hectares de cultures maraîchères pour 9 groupements répartis dans les Préfectures de Mali, de Gaoual et de Koundara. Il faudra équiper ces 9 microprojets de petits outillages agricoles, de clôtures et d’intrants agricoles. La formation des responsables et des membres des groupements sera mise en œuvre, par la mise sur pied d’une méthode participative de production engageant tous les associés.

En termes de renforcement des capacités organisationnelles de production et de gestion, ces femmes vont créer un réseau de commercialisation des produits qui pourra être une alternative pour la population, en période de soudure.

Les animateurs recrutés pour l’exécution du projet recevront des formations sur les techniques d’animation, les différents modules y relatifs et sur le système de rapportage. Les formations, au niveau des groupements, se passeront sur le terrain avec tous les membres et suivant un programme négocié.

Le coût total du projet pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2014 est de 107’265 euros.

  • CERADE participe à tous les volets du budget, pour un montant de 94’050’000 francs guinéens, soit un montant de 9’629 euros.
  • Les bénéficiaires de terrain participent aux volets de terrain, pour un montant de 54’700’000 francs guinéens, soit un montant de 5’600 euros.
  • L’ASSG participe à raison de 750’210’000 francs guinéens, soit 92’036 euros.

La subvention recherchée pas l’ASSG pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2014 : CHF 111’899.- (cent onze mille huit-cent nonante-neuf francs suisses)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *